Synthèses infographiques TOPO 2012

 

Cette série d'affiches est réalisée à partir des données de l'enquête TOPO 2012 sur les maladies chroniques et leurs déterminants. Elles permettent de jeter un regard sur la santé des Montréalais et également à l'échelle des 12 centres de santé et de services sociaux de la région de Montréal.

Les données sont présentées par le biais de différents indicateurs, dans les domaines suivants:

  • Prévalence des maladies chroniques
  • État de santé générale, physique et mentale
  • Habitudes de vie (tabagisme, activité physique, alimentation, consommation d'alcool)
  • Utilisation des services préventifs et aux services de première ligne (accès à médecin de famille, recours à divers services de dépistage)

» Télécharger les synthèses infographiques :

Montréal (pdf - 270 Ko - 1 page)

RTS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal:

RTS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal:


RTS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal:


RTS du Nord-de-l'Île-de-Montréal:

RTS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal:

 

TOPO 2012 sur les maladies chroniques et leurs déterminants est la première enquête réalisée dans le cadre du Programme d’enquêtes sur la santé des Montréalais. Elle fournit des données sur la santé des Montréalais âgés de 15 ans et plus inscrits au Régime d’assurance maladie du Québec vivant en ménages privés. Elle est représentative de la population à l’échelle de la région sociosanitaire de Montréal et de ses 12 centres de santé et de services sociaux (CSSS). Cette enquête permet l’étude des maladies chroniques et de leurs principaux déterminants et facteurs de risque, notamment les conditions sociales (emploi, scolarité, immigration, défavorisation matérielle), les habitudes de vie (tabagisme, activité physique, alimentation et consommation d’alcool) et l’utilisation des services de santé. Les données ont été recueillies grâce à la participation volontaire de près de 11 000 Montréalais âgés de 15 ans et plus (environ 900 personnes par territoire de CSSS). TOPO 2012, comme toutes les enquêtes populationnelles, peut comporter certains biais. Les données recueillies sont basées sur des informations auto-déclarées qui peuvent être sujettes à des biais de mémoire (incapacité de se souvenir fidèlement de certains faits selon une fenêtre temporelle précise), de désirabilité sociale (propension à fournir des réponses socialement plus acceptables), ainsi qu’à des biais liés à la méthodologie (non-réponse globale et partielle, qualité de la liste à partir de laquelle les répondants sont sélectionnés aléatoirement, etc.).