Les ONG : projets en environnement bâti et mobilité durable

 

Cet atlas illustre le dynamisme des organismes communautaires à l’échelle de l’île de Montréal et renseigne sur la distribution des projets dans les quartiers montréalais.

La présente étude s’intéresse aux projets menés par des ONG dans les domaines de l’environnement bâti et du transport actif et collectif sur l’île de Montréal. Une recension des projets a été effectuée et un répertoire a été constitué. Cet outil comporte également une fiche descriptive présentant l’ensemble des renseignements relatifs à chacun des projets. La période couverte par la cartographie s’échelonne du 1er janvier 2006 au 1er novembre 2010.

Pour une démonstration des fonctionnalités de l’atlas » consulter l’aide.

Source de données : Les renseignements contenus dans les fiches descriptives sur les projets ont été principalement obtenus dans des documents publics accessibles sur Internet et des rapports d’activités. Ces renseignements ont par la suite fait l’objet d’une validation de la part des promoteurs de chacun des projets.

Sélection des organismes

Les critères relatifs au statut de l’organisme ont été définis en fonction des balises établies dans la Politique gouvernementale L’action communautaire : une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec (MESS, 2001).

Pour être inclus dans le répertoire, les ONG devaient ainsi répondre aux critères suivants : 

  • être un organisme à but non lucratif (OBNL); 
  • être enraciné dans la communauté;  
  • entretenir une vie associative;
  • être libre de déterminer sa mission, ses approches, ses pratiques et ses orientations.

Les organismes communautaires en environnement (éco-quartier) et les instances de concertation locale (table de quartier ou comité local de revitalisation) ont également été inclus.

Sélection des projets

Les projets qui interviennent dans l’un ou plusieurs des champs d’action suivants ont été inclus dans la cartographie étant donné leur impact potentiel sur la pratique de la marche et du vélo, selon la littérature :

  • le développement de commerces de proximité (ex. marchés publics); 
  • l’installation d’infrastructures favorables au transport actif (ex. supports à vélo);
  • la sécurisation des déplacements piétons et cyclistes (ex. mesures d’apaisement de la circulation);
  • la sécurité urbaine (ex. amélioration de l’éclairage);
  • l’esthétisme des lieux (ex. verdissement);
  • la protection et mise en valeur des milieux naturels.

Fiche descriptive des projets

Les projets ont été décrits à partir des indicateurs suivants : 

  • titre du projet;
  • durée du projet (date de début et date de fin);
  • identification du ou des promoteur (s);
  • champs d’action du projet;
  • description et objectif du projet;
  • activités prévues ou réalisées;
  • territoire et sites d’intervention; 
  • identification des partenaires;
  • source (s) de financement.